SAINT-MAIXENT L’ÉCOLE

Le Rotary souhaite initier les enfants aux métiers manuels

Le Rotary club envisage la création d’une section L’Outil en main afin d’initier les enfants aux métiers manuels et du patrimoine.

Le club saint-maixentais a invité Francis Bremaud, vice-président national de l’Union des associations L’Outil en main, ainsi que Louis Robin, délégué territorial de la Vendée et des Deux-Sèvres, afin de présenter le concept de L’Outil en main. « Le but est d’initier des jeunes de 9 à 15 ans aux métiers manuels et du patrimoine. Cette initiation est faite par des personnes bénévoles, retraitées de ces métiers, avec de vrais outils, dans un cadre réel d’atelier. C’est une rencontre intergénérationnelle qui permet de faire découvrir aux enfants des savoir-faire à transmettre ».
Des principes fondamentaux partagés
L’Union L’Outil en main compte 205 associations en France et plus de 150 professions représentées. Chaque association propose plusieurs ateliers. Ces derniers fonctionnent pendant la période scolaire à raison d’une fois par semaine. Chaque inscrit réalise trois séances par atelier et doit participer à un maximum d’ateliers. Ce projet permet l’épanouissement de deux générations, d’échanger et de transmettre un savoir-faire ainsi que la revalorisation de ces métiers. Au-delà de l’initiation, ce sont également des principes fondamentaux qui sont partagés. « Grâce à l’envie de ces gens de métier, la jeune génération développe sa dextérité manuelle, découvre et se découvre en prenant confiance en elle, travaille la matière, élabore et réalise un bel ouvrage, apprend le respect de l’outil et du travail bien fait, s’éveille à l’environnement architectural et à la valeur du patrimoine. Des vocations peuvent même être suscitées. Ils repartent avec de nouvelles connaissances et quelquefois avec l’envie de suivre le parcours de leurs aînés », souligne le vice-président national.
À l’heure actuelle, la municipalité est à la recherche d’un local pour accueillir cette nouvelle association tandis que le Rotary club contacte des artisans souhaitant rejoindre ce beau projet.
www.loutilenmain.fr

UNE BOUTIQUE ÉPHÉMÈRE À MAMERS

Cette boutique de vêtements d’occasion en bon état déjà tenue au printemps 2019, devait ouvrir en avril 2020. Le sort en a décidé autrement. Ne nous tenant pas pour battus, les membres de notre club ont ouvert la boutique 16 au 19 octobre 2020.

Une intense préparation a été nécessaire, portée en grande partie par les membres retraités et leurs conjoints pour installer les vêtements collectés, dans une boutique qui nous avait été prêtée. Des milliers de vêtements ont été défroissés, étiquetés, présentés au mieux. Tout était prêt : gel, signalisation au sol et affichettes -mode d’emploi. Nous avons tremblé jusqu’à la dernière minute malgré les autorisations d’ouverture, la situation étant toujours précaire.

Les jours « J », 4 ou 5 Rotariens et conjoints par demi-journée ont travaillé ensemble pour cette vente, dans une ambiance ouverte et sympathique. Les prix très attractifs (de 1 à 6 euros) ont attiré du monde, surtout les 2 premiers jours, mais un peu moins qu’au printemps. Le lundi après-midi, douze personnes ont trié, empaqueté et rangé les vêtements restants en vue d’une nouvelle boutique au printemps.

La réussite de cette opération permettra de financer des actions en direction d’enfants ou d’adultes handicapés, auprès d’associations locales : « le jardin d’Alexandre » à La Fresnaye sur Chedouet et « Les Amis du vieux Tamarin » à Marolles les Braults.

LE MANS – JARDIN SENSORIEL

Le 2 octobre, inauguration du jardin sensoriel à l’IME de Parigné par Michel Bertotti, Président de RSAP et représentant les Clubs sarthois participant à l’action.

« PRIX SERVIR » À LA ROCHE-SUR-YON

Le 29 octobre dernier, à La Roche-sur-Yon, remise Prix Servir au Président de 60.000 rebonds et ancien président de la CCI85. L’association 60.000 rebonds accompagne des entrepreneurs post-faillite pour les aider à rebondir après un échec entrepreneurial.
Notre leitmotiv : « Accompagner les entrepreneurs qui ont fait faillite dans leur reconstruction personnelle et professionnelle (entrepreneuriale ou salariée) et faire évoluer la perception de la société sur l’échec entrepreneurial. »

Les antennes de 60.000 Rebonds Grand-Ouest : Roche-sur Yon, Rennes, Nantes et Lorient-Vannes.

Notre ambition pour l’année est d’accompagner 130 entrepreneurs en rebond, ce qui passe par l’ouverture de bureaux à Laval, Angers, Brest et Le Mans.

ROTARACT CHOLET – ACTION LIBAN

Opération à l’International

Le mois dernier, le président et la secrétaire du Club – Fabien et Inès sommes partis au Liban avec les 125 kilos de fournitures scolaires que nous avons récoltés grâce à la générosité de centaine de personnes. Ce voyage de 3 jours a été rapide mais intense ! Nous avons pu découvrir la culture Libanaise et voir l’ampleur des dégâts causés par l’explosion du port de Beyrouth. Le Liban a besoin de notre aide plus que jamais !
Nous revenons avec de belles histoires et des étoiles pleins les yeux mais surtout avec de nouvelles amitiés grâce au Rotaract Club of Sahel Metn – Lebanon. Un grand merci à eux pour leurs aides et pour toute leur générosité.
Un grand merci aussi au SO Cholet pour nous avoir fait le don de plusieurs maillots et ballons de foot à destination des enfants libanais et d’avoir soutenu notre projet, nous avons vibré ensemble !

Notre premier projet à l’international est donc une réussite aussi grâce à nos deux clubs parrains le Rotary Club de Cholet et le Rotary club de Cholet Mauges.

CLUB DE PARTHENAY

Des tablettes tactiles pour rompre l’isolement en EHPAD

Le Rotary Club de Parthenay a acheté 8 tablettes équipées de l’application Kenivox spécialement conçue par François Roland, Docteur en Physique, spécialiste en neurosciences, après 4 années de recherche en collaboration avec Christine Denis à l’origine de l’association « Acharnée » – Association pour la Compensation du Handicap par Application de Recherches Neuroscientifiques et Ergonomiques.
Cette application a été créé pour permettre aux enfants autistes de communiquer pour rompre l’isolement dans lequel ils se trouvent en permanence. Cet outil ayant permis des progrès sensibles chez des enfants ayant des troubles autistiques sévères, Christine Denis a voulu qu’il soit adapté pour d’autres foyers de vie où il pouvait être utile, entre autres les EHPAD.
Sophie Burgeaud directrice de l’EHPAD de La Peyratte a donc souhaité en faire bénéficier certains des résidents de l’établissement, et le Rotary Club de Parthenay a tout naturellement répondu favorablement à sa demande pour cette 2e action de l’année 2020/2021.
Plusieurs Rotariens sont allés remettre ces tablettes équipées de l’application Kevivox, les personnels ayant le même jour suivi une formation pour une parfaite utilisation de cette application : 18 pictogrammes pour dire que l’on est heureux, que l’on veut un verre, aller aux toilettes… et ainsi résumer un état ou une demande et ainsi permettre à la personne de parler par la voix d’une tablette.

Christine Denis présente aux rotariens l’application avec Sophie Burgeaud directrice de l’EHPAD de La Peyratte (Communauté de Communes de Parthenay)

LE RC NANTES AU SERVICE DU HANDICAP

Le RC Nantes a récompensé trois associations:  » des pieds et des mains »,  » Vendée Globe 2020″,  » Les teams de l’Erdre ».
Dans le cadre de notre action les teams de l’Erdre nous avions prévu d’aider l’association parrainée par Damien Seguin et son partenaire APICIL qui va se lancer dans son premier Vendée Globe.
L’association a pour but d’aider les handicapés à pratiquer la voile sur des bateaux adaptés. Avec l’aide d’une subvention de notre district, nous allons financer des journées de découvertes de la voile pour des centaines de jeunes handicapés.
Le chèque a été remis au président de l’association sur le stand d’APICIL du Village du Vendée Globe, en présence de notre présidente Christine Agnès Montaigu et de Claude Bolo, responsable très actif de cette belle action.

NGSE 
- New Generation Service Exchange

Le NGSE s’ajoute aux programmes du Rotary pour soutenir les jeunes adultes dans leur développement. Il a été créé en 2012, pour remplacer les EGE (Echange de Groupes d’Etudes) mais est encore très peu développé.

Les NGSE ne sont pas nécessairement réciproques. (différence avec les EGE)

Il y a une réelle volonté du R.I. de donner un coup d’accélérateur à ce programme, de bien le différencier du programme des jeunes mineurs du Youth Exchange.
Ce programme est à la fois :

  • un programme d’action jeunesse
  • un programme d’action professionnelle
  • un programme d’action humanitaire
  • un programme d’échange (sans contrepartie obligatoire)
  • un programme qui coûte peu aux clubs
  • un programme culturel en faveur de la paix.

Éligibilité

Tout candidat au programme doit être approuvé et parrainé par un Rotary club et passer par un processus de sélection. Les participants doivent démontrer un engagement fort envers le service et les idéaux du Rotary. Comme les étudiants d’échange, le candidat idéal est motivé, ouvert, équilibré, autonome, capable de s’adapter et prêt à remplir efficacement son rôle d’ambassadeur.

Les jeunes de moins de 30 ans peuvent participer à un NGSE pendant trois mois maximum en règle générale (régie par les lois locales et les exigences de visa du pays d’accueil).
L’âge minimum des participants doit être l’âge de la majorité dans le pays d’accueil, (ex USA 21 ans) mais pas moins de 18 ans.

Champs d’action

Les NGSE ont pour but soit une mission humanitaire, soit un stage de découverte professionnelle quelque soit le domaine.
Il peut s’agir accessoirement d’un simple soutien logistique (hébergement par exemple) mais ça n’est pas la vocation première.

Ce sont des stages non rémunérés (pas de contrat de travail possible en France).
Les participants logent dans des familles d’accueil qui fournissent gracieusement une chambre et des repas appropriés. Elles ont été sélectionnées par le club hôte.
Le club doit également avoir organisé avant le début de l’échange, les moyens de transport qui permettront au jeune de rejoindre son lieu d’activité. Le club devra impliquer le jeune dans ses actions, l’accueillir dans son club, à la conférence de District si le calendrier le permet… Les frais liés aux manifestations du Rotary sont à la charge des clubs.

Chaque club doit s’assurer que le parrainage de stages de découverte en milieu professionnel, associatif…est bien couvert par sa responsabilité civile (cf. Youth Exchange). La responsabilité d’un club d’accueil est de garantir la liaison entre le Rotary et le lieu d’expérimentation fréquenté par le jeune, de maintenir le contact avec la famille d’accueil.

La flexibilité du programme NGSE permet de l’adapter aux besoins de tout participant admissible.

Le district doit servir de liaison entre les clubs hôtes du district et les districts d’origine des participants.

Coûts pour les participants

En général, le participant assume les frais suivants :

  • Billet aller-retour
  • Assurance (responsabilité civile, maladie, hospitalisation, accident, décès, rapatriement) répondant aux critères fixés par les clubs et districts parrains et hôtes.
  • Passeport, visa éventuel.
  • Argent de poche, excursions et visites sur place.
  • Frais de gestion du CRJ (140€)
  • Frais de gestion district (50€)

Contact dans le district

Isabelle Lambert – NGSE@rotary1510.org

4 OCTOBRE, 10ème FÊTE DES PLANTES À BRESSUIRE

La 10e édition s’est tenue au château féodal de Bressuire.
Eu égard à la situation due au virus, le nombre des visiteurs était réduit de près de 50%.
Cependant, dans la matinée, les stands de fleurs, plantes d’ornement, les arbustes divers ont réalisé un chiffre de ventes satisfaisant.
L’après-midi avec un temps plus clément, les enfants ont profité des jeux et attractions habituels.
Le concours d’épouvantails sollicité auprès des écoles de l’arrondissement a connu un réel succès. La presse en a fait une relation remarquée dans les éditions du lundi et mardi. Les prix ont été remis dans les écoles lauréates, comme des prix de consolation à toutes les participantes.

EN FINIR AVEC LA POLIO À SABLÉ-SUR-SARTHE

Le Rotary club de Sablé a dédié toutes ses actions du mois d’octobre à l’éradication de la polio dans le monde. Le samedi 24 avait lieu la dernière vente d’huîtres sur les marchés de Sablé. La date était symbolique puisque le 24 octobre, correspond à la journée mondiale de lutte contre la Polio.
Depuis 35 ans, le Rotary s’investit sans réserve dans cette lutte.  Si la maladie est en net recul, des efforts restent à faire pour en venir à bout. En particulier, en Afghanistan et au Pakistan où elle reste endémique. Malheureusement, il n’existe pas de traitement pour la soigner. En revanche, le vaccin dont l’efficacité a été prouvée, permet d’ interrompre la contamination. Or quand le virus ne trouvera plus de personne non vaccinée à infester, il finira par mourir. L’éradication totale est possible. Nous y croyons et vous y croyez.
Avec la journée dans les vergers (voir la vidéo), ce sont près de 4 000 vaccins qui ont été financés. Merci à tous pour votre fidèle et belle générosité.